Solidarité Bukavu

Notre projet s'articule autour de l'assistance paramédicale et médicale dans les hôpitaux du BDOM et à Panzi, l'aide et l'animation de la petite enfance et l'assistance aux personnes vulnérables.


Notre association

Naissance d’une association

Après avoir effectué ensemble une mission à Bukavu, Brigitte Dohmen, Sander Kirsch et Sophie Mertens fondent une « association de fait » appelée Solidarité-Bukavu.

Objectifs

Leurs objectifs sont nés de leurs expériences lors de ce premier séjour :

  • Travailler avec les professionnels sur place afin de partager les expériences.
  • Proposer les « nouveautés » dans les domaines psycho-médicaux-sociaux et pédagogiques.
  • Apporter du matériel difficile à se procurer dans la région.

Missions

Les missions s’organisent une fois par an et l’équipe varie d’une année à l’autre selon les disponibilités professionnelles des personnes rejoignant l’équipe.

Les membres de chaque mission assurent les frais de leur voyage et le logement sur place. Les aides financières proviennent des dons des amis des membres, de la commune de Woluwe (Wolu-International) et de la commune d’Uccle.

Situation au Kivu

Si la guerre ouverte a reculé, comme ont diminué les exactions commises par les forces gouvernementales, l’insécurité persiste dans la capitale du Sud Kivu : enlèvements contre rançon, meurtres inexpliqués… La pauvreté, elle, est toujours aussi choquante, dans cette région pourvue d’abondantes ressources naturelles et minières, qui demeurent mal gérées et souvent sources de malheur tandis que l’exode rural fait exploser la population de Bukavu qui se réfugie sur des collines où tous les arbres ont été coupés, ce qui accentue les risques d’éboulements et les érosions. En outre, les conséquences des années de violence se font toujours sentir : femmes traumatisées par les violences sexuelles, enfants marqués à vie pour avoir été témoins ou victimes, sans parler des enfants soldats devenus adultes, des enfants nés du viol, des enfants sortis de la forêt et totalement démunis… Plus que jamais le Sud Kivu a besoin d’aides ponctuelles mais aussi d’actions à long terme, afin de guérir une population qui a démontré sa résilience et qui doit aussi pouvoir compter sur la solidarité d’un monde qui a tant bénéficié des ressources de l’est du Congo, nos portables sont là pour le rappeler…

Colette Braeckman

Nos missions

Nous travaillons essentiellement dans les hôpitaux du BDOM (Bureau Diocésain des Oeuvres Médicales)  l’hôpital de Panzi et le foyer Ek’Abana

Découvrez ci-dessous un bref compte-rendu des missions que nous avons effectuées :

L’équipe prendra une orientation différente, quoique toujours tournée vers les soins aux mamans, aux enfants et aux personnes âgées.

Kichou (Christine Kirkpatrick), nouvelle dans l’équipe, se joint à Corinne et à Sophie dans les maternités de Ciriri, de Katana, de Kabare et de Panzi. Notre dentiste Michèle Derard, nouvelle recrue également, rencontre et seconde ses collègues à Ciriri et à Panzi.

L’équipe de cette année est renforcée par la présence d’un deuxième gynécologue-obstétricien, Pierre Viseur. Sylvia, Corinne et Sophie reprennent le chemin des salles d’accouchement ; une nouvelle maternité (Kabare) s’ajoute.

Francis Dewarichet, architecte, et Xavier Coumans, polytechnicien, apportent leur aide technique aux installations hospitalières et au BDOM.

Claude et Marguerite Poncelet travaillent avec les enfants au Foyer Ek’Abana, et dans le service pour personnes âgées crée par Maria Masson, « Wazee Wetu ».

Brigitte, notre psychologue, revient pour cette nouvelle mission, à laquelle se joignent Corinne Gere, gynécologue-obstétricienne, et Sylvia Picqué, sage-femme. Le travail continue dans les maternités de Ciriri, de Murhesa et de Nyantende avec Sophie et ce nouveau groupe. Claude continue à former les moniteurs d’enfants ; ensemble, ils animent des ateliers de jeux, de peinture et de dessin.

Claude Mertens rejoint sa soeur Sophie. Elles travaillent avec les moniteurs d’enfants, dans plusieurs centres d’accueil et dans les maternités de Ciriri, de Murhesa et de Panzi.

Brigitte Dohmen (psychologue), Sander Kirsch (anthropologue et psychothérapeute) et Sophie Mertens (infirmière spécialisée en périnatalité), avec la complicité de Michèle Quintin, effectuent une mission centrée sur le bien être en salle d’accouchement, l’accompagnement des bébés en néonatale, et l’analyse des besoins en matière de psychologie (hôpitaux de Ciriri et de Panzi).

Ils visiteront également le village martyr de Kaniola et l’école technique de Murhesa.

Nos volontaires

Comment nous soutenir ?

Vous pouvez nous soutenir en effectuant un don sur le compte de l'association en mentionnant votre adresse mail dans la communication afin que nous puissions vous envoyer notre journal de mission et vous prévenir de nos activités.BANQUE TRIODOSIBAN BE97 5230 4872 0549BIC TRIOBEBBCommunication "Mission Bukavu 2019", suivi de votre adresse mail.

Ils nous soutiennent déjà

Contact

N'hésitez pas à nous contacter pour recevoir plus d'informations sur nos projets humanitaires.

info@solidaritebukavu.be

+32(0)473 790 190